En deux ans de course pour Rio, voici les endroits où Asma a effectué ses meilleurs résultats sportifs. Sur ces quinze compétitions, elle a obtenu dix médailles dont quatre titres.
Voici un lien vers une carte plus détaillée : http://urlz.fr/3u7t

Certains sportifs diraient que le sésame olympique ne représente pas seulement un rêve. Il devient une véritable obsession, un besoin d’aller jusqu’au bout d’une quête, pour laquelle énormément de sacrifices sont faits, juste pour y participer, puis pour gagner.

A 20 ans Asma Niang découvre le judo, après une petite carrière en athlétisme. Le coup de foudre pour ce sport la mène quelques années plus tard au haut-niveau. Cependant, la concurrence en France, en judo étant très relevée, Asma n’accède pas aux grandes compétitions internationales, et le rêve olympique s’éloigne. Remplie d’espoir et de convictions, elle se tourne en 2012 vers le Maroc, son pays natal. Elle prend la nationalité marocaine, après avoir patienté quelques mois pour que le changement s’opère. Depuis quatre ans, la judokate combat dans la catégorie des -70kg sous ses nouvelles couleurs. Et la France pourrait bien regretter d’avoir autorisé l’évasion de cette compétitrice hors-pair !


Reportage d’Asma Niang


Depuis ce reportage, grâce à ses très bons résultats en compétition internationale, Asma a obtenu 1258 points en deux ans de course olympique. Elle a gagné les championnats d’Afrique au début du mois d’avril. Sa victoire lui assure une place dans le TOP 14 mondial. Même si les résultats seront dévoilés officiellement le 29 mai 2016, elle a d’ores et déjà gagné son billet olympique.

© Marcos Castellano

© Asma Niang